La cause réelle de l’endométriose est inconnue. Il existe plusieurs théories sur la cause de l’endométriose, mais aucune n’explique pleinement pourquoi l’endométriose se produit. Il est possible qu’une combinaison des facteurs suivants puisse causer le développement de l’endométriose chez certaines femmes:

Menstruation rétrograde

Lorsque vous avez votre période, une partie de l’endomètre (sang des règles contenant des cellules endométriales) coule vers l’arrière, à travers les trompes de Fallope et dans l’abdomen. Ce tissu s’implante alors sur les organes du bassin et grandit.

Les causes de l’endométrioseIl a été suggéré que la plupart des femmes éprouvent une certaine forme de menstruations rétrogrades, mais leur corps est capable de nettoyer ce tissu.

Cette théorie n’explique pas pourquoi l’endométriose s’est développée chez certaines femmes après l’hystérectomie, ou pourquoi, dans de rares cas, l’endométriose a été découverte chez certains hommes lorsqu’ils ont été exposés à l’œstrogène par des traitements médicamenteux.

 

Prédisposition génétique

Certaines recherches suggèrent que, l’endométriose peut être transmise aux nouvelles générations à travers les gènes des membres de la famille. Certaines familles peuvent être plus sensibles à l’endométriose, mais les causes de cela ne sont pas claires.

Diffusion lymphatique ou circulatoire

Les particules tissulaires de l’endométriose circulent d’une manière ou d’une autre dans le corps, par le système lymphatique ou dans le sang. Cela pourrait expliquer pourquoi il a été trouvé dans des organes tels que les yeux et le cerveau.

Dysfonctionnement immunitaire

On pense que, pour certaines femmes, leur système immunitaire n’est pas capable de combattre l’endométriose. Beaucoup de femmes atteintes d’endométriose semblent avoir une immunité réduite. On ne sait pas si cela contribue à l’endométriose, ou si elle est due à l’endométriose.

Causes environnementales

Cette théorie suggère que certaines toxines dans notre environnement, comme la dioxine, peuvent affecter le corps, le système immunitaire et le système reproducteur et causer l’endométriose. Des études de recherche ont montré que lorsque les animaux ont été exposés à des niveaux élevés de dioxine, ils ont développé une endométriose. Cette théorie n’a pas encore été prouvée pour les humains.

Métaplasie

La métaplasie est le processus par lequel un type de cellule change ou se transforme en un autre type de cellule. La métaplasie survient généralement en réponse à l’inflammation, et permet aux cellules de s’adapter à leur environnement.

Dans le cas de l’endométriose, la métaplasie expliquerait comment les cellules d’endométriose apparaissent spontanément à l’intérieur du corps, et comment elles apparaissent dans des organes tels que les poumons et la peau. Cela expliquerait également l’apparition de cellules de l’endométriose chez les femmes sans utérus, ou chez les hommes qui ont pris des traitements hormonaux.

Les facteurs qui favorisent l’endométriose :

A part ces hypothèses physio pathologiques, certains facteurs augmentent le risque de l’apparition d’endométriose :

Âge: elle est le plus fréquent chez les femmes de 30 à 40 ans

Nulliparité: Ne jamais donner naissance augmente le risque de la maladie endométriosiques

Génétique: Un ou plusieurs parents ayant la condition est un facteur prédisposant

Antécédents médicaux: Avoir une infection pelvienne, des anomalies utérines, ou une condition qui empêche l’expulsion du sang menstruel.

L’histoire menstruelle: Les règles qui durent plus de 7 jours ou les cycles menstruels de moins de 27 jours.

La caféine, la consommation d’alcool et le manque d’exercice: Ceux-ci peuvent augmenter les niveaux d’œstrogène.

Certaines conditions de santé ont été liées à l’endométriose. Ceux-ci comprennent les allergies, l’asthme, et certaines sensibilités chimiques, certaines maladies auto-immunes, le syndrome de fatigue chronique et le cancer des ovaires et du sein.

En cas d’association de plusieurs facteurs de risques avec une symptomatologie douloureuse chronique, ou avec une infertilité, la femme doit consulter son médecin pour examen et bilan.